Bon repos: un essai de théologie biblique

Dites-moi pourquoi nous aimons tant les vacances. A moins d’avoir fait du travail une idole qui vous dévore et détruit votre appréciation de ceux qui travaillent un peu moins que vous, il faut reconnaître qu’on est souvent impatient d’avoir nos vacances, surtout celles de l’été. Il me semble que cela exprime quelque part notre manque de repos le reste de l’année! «Logique!», on pourrait penser… Toutefois, je souhaite parler ici d’un repos véritable et profond de notre âme et de notre cœur. Cette année a peut-être été (encore) marquée pour vous par des épreuves, des maladies, des luttes au-dedans, des déceptions. Et face à cela, une bonne bouffée d’oxygène (et un voyage au loin) peut nous être très bénéfique comme l’a dit Charles Spurgeon. Toutefois, reconnaissons que de retour « à la dure réalité du travail », notre état d’inquiétude et de stress peut vite reprendre les rennes.

Hommage à M. Spafford

Horatio Spafford, l’auteur du cantique bien connu « quel céleste repos! », semblait connaître la clé de ce repos après lequel notre âme soupire tellement souvent, et ne peut se contenter d’attendre la période estivale pour être comblée.  En effet, H. Spafford écrivit ce cantique en apprenant la mort de ses enfants dans l’Atlantique à cause du naufrage du navire qui les amenait à Le Havre. Reconnaissons que nous sommes souvent bien loin d’avoir une telle foi dans l’amour inflexible du Seigneur pour les siens, nous qui affirmons pourtant qu’Il est ressuscité et souverain sur toute la création.  Au lieu de demeurer ainsi fermes, nous avons peut-être essayé, au milieu de nos afflictions, de nous débattre par nos propres forces, tactiques, stratégies, sagesse, etc. pour n’être à la fin que plus fatigués, essoufflés, voire amères. Le repos est un thème majeur de la Bible toute entière; et pour bien comprendre la pensée de Dieu à ce sujet, il convient de faire une théologie biblique.

Introduction à la théologie biblique

Attention, par théologie biblique, on entend bien plus bien qu’une théologie basée sur la Bible (cela va de soi) mais plutôt, « cette branche de la théologie exégétique qui traite du processus par lequel Dieu se révèle dans le dépôt biblique. » selon Graeme Goldsworthy. Il rajoute à cela que:

« …la théologie biblique implique la recherche d’une vision d’ensemble ou le survol de la révélation biblique. De nature, la révélation biblique raconte une histoire au lieu d’une collection de principes éternels dans l’abstrait. Ils ont été donnés dans un contexte historique de révélation progressive. Si nous laissons la bible raconter sa propre histoire, nous trouvons un tout cohérent et plein de sens. Pour comprendre le sens de ce tout, nous devons permettre à la bible de rester telle qu’elle est : avec une complexité remarquable dans une unité magnifique, elle raconte l’histoire de la création et le plan rédempteur de Dieu. »

En comprenant que Dieu se révèle progressivement, la théologie biblique cherche à saisir le dévoilement des thèmes majeurs de la Bible comme le temple, la crainte de Dieu, l’héritage de Dieu ou encore le repos, sans être exhaustif.

Cette branche de la théologie n’est certainement pas une invention d’hommes, mais découle directement d’exemples scripturaires. On trouve en effet ce genre de survol de la part du Seigneur Jésus en Luc 24:27, et la part d’Étienne en Ac. 7. L’auteur de l’épître aux Hébreux quant à lui, fait en Heb. 4 un survol saisissant du repos qu’offre le Dieu qui se révèle dans la Bible.

Entrez dans le repos

L’exhortation de ce chapitre, qui motivera l’auteur à faire cette métanarration du Pentateuque jusqu’à Jésus-Christ, consiste à « entrer dans le repos » (V.1). Remarquons qu’il s’agit d’une drôle de tournure de phrase que de dire «entrer dans le repos?». Je sais que ce que c’est d’entrer dans un pays, dans une église, mais dans le repos? Mais en y réfléchissant bien, nous savons qu’on peut aussi entrer dans un état. On parle par exemple d’entrer en transe ou dans le coma. C’est dans ce sens qu’on parle ici d’entrer dans le repos. Il s’agit d’un état permanent!

S’agit-il alors d’un état de sommeil? Non! En reconsidérant tout l’histoire biblique, de la Genèse à l’Apocalypse, l’auteur de notre texte expose le sens profond de ce repos que donne Dieu! En particulier, il montre qu’il s’agit de ce qu’on peut appeler un repos actif. C’est un magnifique paradoxe! C’est une saine tension de la vie chrétienne qui exprime un état où, loin d’être endormi, on œuvre! Cependant, tandis qu’on œuvre, qu’on s’efforce (V. 11), on a simultanément une tranquillité de l’âme et une paix de rien ne peut ébranler. Voyons de plus près ce repos actif.

Un repos actif en cinq temps

  1. L’auteur parle au V.3 de la création de Dieu qui s’est accompagnée au 7e jour de Son repos. Nous voyons qu’il s’agit d’un repos actif en ceci que Heb 1:3 dit qu’Il soutient toute chose par Sa parole. Or «soutenir» exprime bien un verbe d’action…
  2. Mais voilà que survient la chute de l’humanité causée par la désobéissance d’Adam et Eve, qui sont chassés de la présence de Dieu. Il dévoilera alors son intention, résolu en Lui-même, d’écraser Satan, de sauver un peuple et de le restaurer en le ramenant dans ce salut, ce repos, Sa présence!
  3. Dieu promet alors au peuple Hébreux (choisi d’entre des milliers sur la Terre) l’entrée dans le repos imagé temporairement par le pays de Canaan. Il les y fera entrer après les avoir délivrés de l’esclavage et de la souffrance subis en Égypte. Plusieurs cependant n’y entreront pas (Heb 3:16) à cause de leur incrédulité! Ici aussi le peuple vivra un repos actif en ce qu’ils ont d’une part la tranquillité après vaincu leurs ennemis lors de la conquête de Canaan. Et d’autre part, ils doivent aussi construire des habitations, pratiquer le culte selon les lois du Lévitique!
  4. Cependant, «longtemps après» (Heb 4:7), en fait 3000 ans plus tard, Dieu dit encore à ce même peuple, par la bouche de David dans le psaume 95, ne pas s’endurcir au risque de ne pas entrer dans Son repos, alors qu’ils sont déjà à Canaan. D’où le V. 8, où l’auteur de l’épître aux Hébreux explique que Josué ne leur a donc pas accordé le véritable repos! Voilà déjà une bonne nouvelle ! Car si Dieu leur avait accordé le repos par Josué, l’Histoire serait close et cet article serait sans aucune utilité. Mais le V.1 dit que la bonne nouvelle est que «la promesse d’entrer subsiste encore» et V. 6 «il est encore réservé à quelques uns d’y entrer».
  5. Mais la bonne nouvelle du repos pour nous aujourd’hui est bien plus que cela: c’est «ce repos de sabbat réservé au peuple de Dieu» (V. 9). Il est évident qu’ici le sabbat ne concerne pas un seul jour de la semaine, autrement, on ne pourrait pas lire chaque jour le Psaume 95, ni ce texte qui dit «aujourd’hui, n’endurcissez pas vos cœurs, mais entrez dans le repos». La question est alors «qu’est-ce que ce repos réservé à tous les enfants de Dieu?»

C’est celui dans lequel conduit un autre Josué, plus grand que le premier, et qui s’appelle Jésus. Les deux prénoms se disent similairement en Hébreux «Yeshoua», ce qui signifie «Dieu sauve». Ce Jésus, a aussi œuvré et par sa vie, sa mort et sa résurrection, Il a inauguré une nouvelle création et ensuite s’est aussi reposé! A l’achèvement de Son œuvre ici, Jésus a dit « Tout est accompli », faisant écho à « Tout est très bon » prononcé à l’achèvement de la création en Gen. 1:31. Oui, tout est parfait, impeccable (c-à-d sans péché)! Rien à rajouter, mais tout à contempler et à adorer! Le repos de Christ est aussi actif, en ce qu’Il intercède pour les siens. Pour nous qui lui appartenons, reconsidérons ce grand repos dans lequel nous sommes appelés à entrer par la foi, pour nous reposer activement, c’est-à-dire en vivant par Lui et pour Lui, en L’adorant et en communiant avec Lui, l’âme tranquille et en paix! Ce repos où nous sommes appelés par pure grâce, selon Son plan rédemption, sera un jour suivi du repos éternel! Là bas, comme dit le V.10, nous serons reposés comme Dieu, dans la louange de Ses œuvres, régnant activement avec Christ dans la nouvelle Terre et les nouveaux cieux!

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s